Aussi bon qu?un caramel

La comparaison n'engage que son auteur, ministre des Finances de la République et canton de Neuchâtel de son état: si le caramel doit être mou pour être bon, ce n'est pas une condition essentielle pour le consensus. Le bon vieux consensus à la neuchâteloise, dont Jean Studer a salué le retour avec une satisfaction non feinte hier à la tribune du Grand Conseil.
01 août 2015, 23:32

Pour autant qu'on puisse en juger - tant les débats ont eu tendance à s'éterniser -, les travaux menés en commission n'auront pas été vains. D'abord très fermement opposés à la majorité de gauche - et par voie de conséquence aux deux rapports du Conseil d'Etat susceptibles de faire échec au budget -, les élus des partis de droite, UDC comprise, ont admis que le bien commun se trouvait dans un double oui: aux retraites anticipées comme au plan de réinsertion professionnelle des jeunes de moins de 30 ans. Ils ont reconnu, avec le gouvernement, que les premières contribuaient pour un bon bout à la réduction de la masse salariale de l'Etat, et que le second constituait ni plus ni moins qu'une des priorités de l'actuelle législature.

Mais chacun a dû y mettre du sien. La gauche en particulier, qui s'est surtout appliquée à préserver l'esprit des deux dossiers, quitte à faire de grosses concessions sur les moyens. Elle se consolera en constatant que son effort n'a pas passé inaperçu. «Elle a fait le maximum de concessions qu'elle pouvait faire», a-t-on entendu hier de la bouche d'un des députés les moins enclins à faire des cadeaux à la majorité rose-verte: l'UDC Pierre-Alain Storrer. Disons quand même que l'homme parlait en connaissance de cause. C'est lui qui présidait la commission qui a retravaillé le projet «retraites».

Compromis? Concessions? Sacrifices? On pourra discuter longtemps du terme le plus approprié. Toujours est-il que des efforts mutuels ont été faits pour permettre à l'exécutif de poursuivre ses grands travaux de ravalement de l'édifice étatique. En prime, il aura même un budget pour 2007. Elle est pas belle, la vie? / SDx