Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Attention à la marche arrière

Le Tour de Romandie se trouve à un tournant. Le passage de témoin entre IMG et un groupe de repreneurs romands constitue un retour aux sources. La volonté de rendre la boucle romande aux Romands est évidente et louable. Touchante même. Mais il ne faut pas se faire d'illusions, la réalité rattrape rapidement les rêveurs, aussi passionnés et enthousiastes soient-ils.

01 mai 2006, 12:00

Revenir en arrière représente un risque énorme. Le cyclisme a beaucoup évolué depuis la glorieuse époque des pionniers. Et même de Daniel Perroud. Le ProTour a changé la donne. N'en déplaise aux éternels passéistes et autres grincheux, le vélo est entré dans l'ère moderne. Pour suivre son rythme, il faut pouvoir aligner les millions. Sinon, on se retrouve largué.

Et il est illusoire, voire irresponsable, d'imaginer un Tour de Romandie hors de ce circuit. Le ProTour n'est pas la panacée, mais il est nécessaire et vital. Sans lui, pas de vedettes, moins de public, pas de télévisions, pas de sponsors. Vouloir faire marche arrière, comme le préconisent quelques-uns, serait suicidaire. Autant se planter soi-même un clou dans le boyau.

Il s'agit surtout de ne pas détruire les acquis. Quoi qu'on en dise, IMG est - au moins - parvenu à assurer la survie du Tour de Romandie en le plaçant dans ce calendrier prestigieux. Heureusement, les futurs organisateurs - de ce qui ne s'appellera peut-être plus le Tour de Romandie... - sont conscients de la situation. Ils ne veulent pas vilipender le maigre héritage légué par cette société privée. Ils savent aussi que l'aspect économique est - hélas - souvent plus important que le sport lui-même.

Dans ce contexte, la remise en cause de la formule des étapes en boucles paraît dangereuse. Téméraire, même. Les organisateurs locaux ne sont plus prêts à débourser des dizaines de milliers de francs pour une simple arrivée ou un départ bidon. On peut les comprendre. La prise en compte de tous les intérêts sera la seule façon de rester sur la bonne voie. Alors, tous en selle! / JCe

Votre publicité ici avec IMPACT_medias