Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Aquarelles au Pays du matin calme

15 sept. 2007, 12:00

C'est le «Cottage solitaire» du peintre neuchâtelois Aloys Perregaux qui représentera la Suisse au festival international d'aquarelles de Séoul, en Corée du Sud, du 18 au 24 septembre. Ce festival, organisé par l'association coréenne des aquarellistes qui depuis 25 ans travaille à la promotion de la culture et de l'art, regroupera 250 artistes européens, japonais et chinois. Aloys Perregaux, pressenti pour y participer est le seul artiste suisse dont l'?uvre sera exposée. Il ne se rendra pas lui-même sur place, et pourtant, il n'y a pas plus grand globe-trotter. Peintre, historien de l'art, professeur, docteur ès lettres, avec plus de 60 expositions personnelles à son actif, il restitue sur ses toiles toute la lumière des pays qu'il a traversés, de Marseille à la Crête, du Sahara libyen à l'Andalousie... sans oublier les chemins du Jura.

De nombreux ouvrages ont déjà paru sur son ?uvre, dont «Aloys Perregaux, l'espace de la couleur», monographie réalisée à l'occasion de sa rétrospective au Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel. Mais infatigable, Aloys Perregaux continue de plus belle ses voyages consacrés à la peinture. Il a récemment rapporté une moisson d'aquarelles de Turquie, Iran, Bali ou Hong Kong.

Mais il n'est encore jamais allé au Pays du matin calme... Peut-être un jour découvrira-t-il la beauté de ses paysages «comme en soie brodée» selon les mots poétiques des organisateurs de ce festival. Ceux-ci, avec une fierté légitime, espèrent que les artistes étrangers, outre de riches échanges culturels, découvriront une Corée pays de haute technologie, en plein développement économique. / cld

Votre publicité ici avec IMPACT_medias