Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Après Berne et Jura, Neuchâtel dit oui au toilettage des structures de la Haute Ecole pédagogique

Vingt ans après sa création, la HEP-Bejune, qui forme les enseignants des cantons de Neuchâtel, du Jura et du Jura bernois, fait l’objet d’un toilettage législatif. Il est passé devant le Grand Conseil comme une lettre à la poste.

31 mars 2021, 18:48
La Chaux-de-Fonds: les locaux de la HEP Bejune.

Le Grand Conseil a accepté mercredi à l’unanimité de doter la Haute Ecole pédagogique d’un conseil, composé notamment d’experts en pédagogie, et de renforcer les pouvoirs du rectorat.

La Haute Ecole formant les enseignants de Neuchâtel, du Jura et du Jura bernois voit ainsi ses structures se rapprocher de celles de l’Université de Neuchâtel. Le concordat intercantonal a été accepté à l’unanimité, tout comme l’avaient fait les législatifs bernois et jurassiens il y a peu. Les députés ont également approuvé les modifications légales nécessaires.

Plusieurs groupes, à gauche comme à droite, ont cependant questionné le maintien de la clé de répartition du financement de l’école à 50% pour Neuchâtel, les deux autres cantons prenant à leur charge 25%. En effet, alors que les Neuchâtelois formaient 60% de l’effectif à la naissance de l’école, ils ne représentent plus qu’environ 46% ces dernières années. Monika Maire-Hefti a précisé que si la part...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias