Réservé aux abonnés

Annik Marguet a déjà connu des jours meilleurs

06 août 2012, 00:01
data_art_6272668.jpg

Les tireurs suisses font la moue. Dans les rutilantes installations des Royal Artillerie Barracks, ils alignent les mauvaises performances. Samedi matin, dans le match aux trois positions, c'était au tour d'Annik Marguet de connaître une nouvelle désillusion. Avec une fiche finale de 570 points, elle terminait au 40e rang - sur 46 participantes - des qualifications. Déception... "J'ai déjà connu des jours meilleurs. C'est dur, car le résultat est mauvais. Le pire, c'est que je n'ai pas l'impression d'avoir mal tiré ou mal bossé techniquement. C'est la vie, c'est le sport" , lâchait-elle après...