Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Année bien remplie pour la justice neuchâteloise

Les 161 personnes employées par les autorités judiciaires neuchâteloises n'ont pas chômé l'an dernier.

26 avr. 2018, 10:36
En 2017, la justice a coûté 21,3 millions de francs aux contribuables neuchâtelois, soit environ 1% du budget du canton.

Les autorités neuchâteloises n'ont pas chômé en 2017. Le ministère public a traité 6'145 dossiers pénaux, les tribunaux régionaux 12'076 dossiers (68% civil / 32% pénal) et le Tribunal cantonal 1'054 (28% civil / 27% pénal / 45% administratif). C'est ce qui ressort du rapport de gestion des autorités judiciaires neuchâteloises, rendu public aujourd'hui et disponible en ligne ici.

Quelque 161 personnes (133,4 EPT) travaillent pour les autorités judiciaires, soit 46 magistrats (42,5 EPT) et 115 membres du personnel judiciaire (90,9 EPT). Le secteur a coûté au contribuables neuchâtelois 21,3 millions de francs (l'excédent de charges figurant au comptes 2017), ce qui représente environ 1% des charges totales de l'Etat.

"Tant le Conseil de la magistrature que la commission administrative se félicitent de constater que la justice neuchâteloise fonctionne comme on peut l’attendre d’elle, en portant une attention particulière aux durées de procédures et à l’objectif qui sous-tend chaque décision, soit offrir aux citoyens un cadre de résolution de leurs litiges, de quelque nature qu’ils soient, sans oublier bien sûr un appareil pénal à la fois efficace et humain et un contrôle administratif diligent et rigoureux", peut-on lire dans le communiqué du canton.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias