Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Animation et appui aux profs

18 mai 2008, 12:00

Si l'on en croit le libellé de la mise au concours, qui a paru tout récemment dans la presse, le futur délégué à l'éducation musicale que cherche à engager le Conservatoire neuchâtelois devra disposer d'une gamme complète de capacités: animer, piloter, coordonner, fédérer, communiquer.

Il aura en tout cas la redoutable mission de succéder à une personnalité ayant marqué des générations d'élèves neuchâtelois. Le poste à repourvoir est en effet celui de Bernard Contesse, dont les activités créatrices et d'animation, comme les concerts de Noël, ont été largement reconnues et appréciées.

Ce dernier partant en retraite (anticipée), le Conservatoire souhaiterait étendre les activités d'appui pédagogique à l'ensemble de la scolarité obligatoire, du préscolaire au secondaire 1, note François Hotz, directeur de l'institution. Le cahier des charges de Bernard Contesse se concentrait, lui, sur les cinq degrés primaires.

Le délégué chapeauterait ainsi une structure englobant aide pédagogique aux enseignants et animations, en associant le Service de l'enseignement obligatoire et la Haute Ecole pédagogique Bejune. / sdx

Votre publicité ici avec IMPACT_medias