Amateurs de grillades, filtrez vos saucisses!

02 févr. 2010, 10:45

C'est MAL de sentir dans son dos la chaleur du feu qui crépite. C'est mal de vivre dans un appartement vieillot faute de moyens. C'est MAL de choisir le bois plutôt que le mazout pour se chauffer (glups!). Malheureux! Supportez le froid vaillamment en restant fiers et droits! Pas en faisant vos mijaurées!

Brûler du bois dans sa cheminée propulse des particules fines dans l'air, nous disait-on samedi aux informations. Folie furieuse! Nos ancêtres avaient donc perdu la raison à faire autant de feu! C'est eux, à coup sûr, qui ont rendu notre planète fiévreuse!

Heureusement, ce cheval de bataille a été rattrapé et chevauché en pleine course. Les mesures sur la protection de l'air seront renforcées d'ici à 2011. Ouf. Et la diffusion de ces particules tend à diminuer ces dernières années. Ah…? Bonne nouvelle puisque ces mignonnes petites poussières nocives approchent de leur valeur limite sur le plateau suisse. Alors pas besoin de hurler au loup!

«Mais siii!», vous rétorquent les fabricants de filtres à particules pour cheminées. A Lausanne, on en est au stade de la «sensibilisation» à coup de subventions de 500 francs par pose, sur un achat de 3000 francs, paraît-il. A quand l'interdiction? Qu'on puisse faire des affaires! En 2011, vous dites?

Bon. Ne vous avisez plus de griller vos côtelettes et vos cervelas synthétiques sans filtre. Et dormez tranquilles. Demain, nous agirons sur les allumettes de Bengale.