Motocyclisme: Marc Marquez champion du monde MotoGP pour la sixième fois

Au terme du Grand Prix de Thaïlande, Marc Marquez est devenu champion du monde MotoGP pour la sixième fois de sa carrière. L’Espagnol a gagné la course devant le Français Fabio Quartararo.

06 oct. 2019, 10:01
A 26 ans, Marquez continue d'écrire l'histoire de son sport.

Marc Marquez (Honda) a décroché son sixième titre mondial en MotoGP au terme du Grand Prix de Thaïlande à Buriram. L'Espagnol a gagné la course devant le Français Fabio Quartararo (Yamaha).

A 26 ans, Marquez continue d'écrire l'histoire de son sport. Il détient désormais huit titres de champion du monde. Cette couronne dans la catégorie reine est la quatrième qu'il remporte de manière consécutive.

En tête depuis le départ, Quartararo n'a pas réussi à signer son premier succès en MotoGP. Marquez, dans son sillage durant toute la course, l'a dépassé dans le dernier tour et a ensuite pu contrer une attaque de son jeune rival, qui est la révélation de la saison. Le podium a été complété par Maverick Vinales (Yamaha).

 

 

Avec cette neuvième victoire de la saison, Marquez compte 79 succès en Grand Prix. Où le phénomène espagnol s'arrêtera-t-il?

Déception pour Lüthi

Thomas Lüthi (Kalex) a connu une nouvelle course décevante en Moto2 à Buriram. Le Bernois a dû se contenter du 7e rang d'une course remportée par l'Italien Luca Marini (Kalex).

Après un début de saison prometteur, illuminé par quatre podiums lors des sept premiers GP dont une victoire à Austin, Lüthi et son équipe ont perdu le fil depuis. Il reste sur huit courses sans avoir fini dans le top 3. Au championnat, Alex Marquez (Kalex) reste leader malgré sa 5e place en Thaïlande. Lüthi demeure 4e, avec 46 points de retard. "Mais je n'abandonne pas", a-t-il affirmé.

 

 

A Buriram, le Suisse a brièvement fait illusion au départ en gagnant d'emblée quelques positions (4e au premier virage), mais il a ensuite très vite reculé au 9e rang. Un peu avant la mi-course, il a été ralenti par la chute de Lorenzo Baldassarri (Kalex) et a pointé à la 13e place. "Cela m'a fait perdre trois secondes et tout espoir de lutter pour le podium", a expliqué le Bernois. Lüthi a pourtant mieux fini, ce qui a lui a permis de terminer 7e. "J'avais un bon rythme. Les trois secondes perdues ont été fatales."

Luca Marini, qui est le demi-frère de Valentino Rossi, a fêté le deuxième succès de sa carrière en Moto2 après celui conquis en Malaisie l'an passé. Il a précédé les KTM de Brad Binder et Iker Lecuona.

Les autres Suisses engagés n'ont pas pu se hisser dans les points. Ce n'est pas passé loin pour Dominique Aegerter (MV Augusta), 16e. Jesko Raffin (NTS) s'est classé au 21e rang.