Zimbabwe: l’ancien président Robert Mugabe est mort à 95 ans

L’ancien président du Zimbabwe Robert Mugabe est mort à 95 ans. Accusé d’avoir mis en place un régime autoritaire, il a pris les rênes de l’ex-Rhodésie, devenue indépendante, en 1980. Il a été contraint à la démission en 2017.
06 sept. 2019, 07:32
Robert Mugabe a dirigé d'une main de fer son pays de 1980 à 2017.

L’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe, qui a dirigé d’une main de fer son pays de 1980 à 2017, est décédé à l’âge de 95 ans, a annoncé vendredi le chef de l’Etat Emmerson Mnangagwa. Il avait été déposé en novembre 2017 suite à un coup de l’armée et de son parti.

«C’est avec la plus grande tristesse que j’annonce le décès du père fondateur du Zimbabwe et de l’ancien président, le commandant Robert Mugabe», a déclaré Emmerson Mnangagwa dans un tweet.

 

 

«Le commandant Mugabe était une icône de la libération, un panafricain qui a dédié sa vie à l’émancipation (…) de son peuple. Sa contribution à l’histoire de notre nation et de notre continent ne sera jamais oubliée. Que son âme repose en paix», a-t-il ajouté.

Robert Mugabe avait pris les rênes de l’ex-Rhodésie, devenue indépendante, en 1980. Lâché par l’armée et son parti, il a été contraint à la démission en 2017. Il a laissé un pays englué dans une profonde crise économique qui ne cesse d’empirer.

 

 

Le chef de l’Etat actuel est également accusé d’avoir mis en place un régime autoritaire. Amnesty International l’a accusé récemment d’avoir mis en oeuvre une politique de répression systématique contre l’opposition pendant la première année de son mandat.