Yémen: le chef d'Al-Qaïda au Yémen tué par une frappe de drone américain

Al-Qaïda dans la péninsule arabique, qui avait revendiqué les attentats contre "Charlie Hebdo", a perdu son chef. Nasser al-Wahishi a été tué par un drone américain.
07 août 2015, 15:32
AQPA confirme la mort de Nasser al-Wahishi. Mais les Américains restent prudents.

Le chef yéménite d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) Nasser al Wouhaïchi a été tué, apparemment par une frappe de drone américain, selon CNN. Le groupe armé a confirmé sa mort et annoncé un successeur. AQPA avait revendiqué l'attentat contre Charlie Hebdo.

Dans une vidéo postée sur internet, un porte-parole du groupe armé islamiste implanté au Yémen déclare que Nasser al Wouhaïchi a été victime d'une frappe de drone américain avec deux autres combattants. Il annonce son remplacement par Kassim al Raïmi, jusqu'ici commandant militaire d'AQPA.

Le chef d'AQPA, qui avait revendiqué l'attentat contre Charlie Hebdo qui a fait 12 morts à Paris en janvier, était un proche du chef d'Al-Qaïda Oussama ben Laden. Selon CNN, qui cite deux responsables de la sécurité yéménite, l'attaque a eu lieu vendredi dans la région de l'Hadramaout.

Trop tôt

Selon des responsables américains non identifiés, il est trop tôt pour savoir si le dirigeant a été tué. Les Etats-Unis étudient les informations sur sa mort, a déclaré l'un d'eux, sous le sceau de l'anonymat. Il n'a pas voulu confirmer ou infirmer la participation des Etats-Unis.

L'armée américaine n'a participé à aucune frappe, a déclaré le second responsable. Il n'était pas possible de dire pour le moment si la frappe a pu être menée par la CIA.

Un responsable yéménite local a de son côté déclaré qu'al Wouhaïchi avait probablement été tué dans un raid à Mukalla, tenu par Al-Qaïda, dans le sud-est du Yémen, et que son corps se trouverait dans une morgue locale entouré de strictes normes de sécurité.