Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Wikileaks expose les piratages de la CIA

IPhone d’Apple, smartphones Android et télés Samsung auraient été espionnées.

09 mars 2017, 01:17
epa05834710 (FILE) - A worker at the CIA sweeping the foyer clean at the CIA Headquarters, Langley, Virginia, USA, 03 March 2005 (reissued 07 March 2017). According to whistleblower website WikiLeaks on 07 March 2017, the organization has published documents codenamed 'Vault 7', allegedly originating from CIA's Center for Cyber Intelligence. Based on the documents, Wikileaks claims that the CIA hackers were able to hack into iPhones, Android phones and smart TV sets.  EPA/DENNIS BRACK / POOL (FILE) USA ESPIONAGE HACKING CIA WIKILEAKS

Près de quatre ans après les premières révélations d’Edward Snowden, le renseignement américain se trouve à nouveau dépouillé de plusieurs de ses secrets. Mardi, l’organisation Wikileaks a mis en ligne plusieurs milliers de documents internes qui décrivent les capacités d’espionnage de la CIA, sous l’appellation «Vault 7». L’agence a développé des outils pour espionner des smartphones iPhone et Android et leurs applications, y compris sécurisées, des téléviseurs et même des voitures connectées.

Wikileaks a publié 8761 documents internes de la CIA, dans ce qu’il présente comme la plus «large publication» de documents confidentiels touchant l’agence de renseignement, couvrant une période de 2013 à 2016. Il s’agit de la première partie de ses révélations – dite «Year Zero» – publiée par l’organisation créée par l’Australien Julian Assange, qui qualifie sa trouvaille «d’extraordinaire».

Interrogée, la CIA a refusé de se prononcer sur cette publication. «C’est quelque chose qui n’a pas été...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias