Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Washington évacue douze détenus d'une de ses prisons en Afghanistan

Soupçonnées de terrorisme, douze personnes retenues depuis des années sans avoir été jugées dans une prison secrète américaine en Afghanistan ont été rapatriées dans leur pays par les Etats-Unis.

13 juin 2014, 07:01
La prison de Parwan est une sorte de Guantanamo américain en Afghanistan.

Les Etats-Unis ont rapatrié dans leur pays douze détenus retenus dans une prison secrète américaine en Afghanistan. Ces terroristes présumés y croupissaient depuis des années sans avoir été jugés.

Un Français, un Koweïtien et dix Pakistanais ont été renvoyés dans leurs pays respectifs le mois dernier, en provenance de la prison de Parwan, a expliqué jeudi à l'AFP un responsable ayant souhaité conserver l'anonymat. Selon cette source, il reste 38 prisonniers non Afghans dans cette prison.

Le département de la Défense a averti le Congrès 10 jours en amont, a ajouté le responsable interrogé.

Comme Guantanamo

Cette prison de Parwan pose à l'administration Obama des problèmes similaires à celle de Guantanamo. Dans les deux cas, les autorités américaines ont emprisonné des personnes soupçonnées de terrorisme, sans toutefois disposer de preuves suffisantes pour les condamner formellement. Dans le même temps elles ne sont pas très enclines à relâcher ces suspects.

L'administration Obama tente de fermer ces deux prisons pour tirer un trait sur les mesures exceptionnelles prises par Washington dans la foulée des attaques du 11 Septembre.

Cette libération de douze prisonniers intervient par ailleurs en pleine polémique autour de la libération du soldat américain Bowe Bergdahl, retenu cinq ans en otage par les talibans. Celui-ci a été échangé contre cinq prisonniers talibans relâchés de Guantanamo.

Les conditions posées pour la libération de ces détenus n'ont pas été précisées.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias