Volleyball: la Pologne bat le Brésil en finale de son championnat du monde

La Pologne est championne du monde de volleyball. Chez elle, est a battu les Brésiliens, triples tenants du titre, 3-1.

22 sept. 2014, 08:31
Les Polonais terminent premiers de leur championnat du monde, devant le Brésil, l'Allemagne et la France.

La Pologne a créé la sensation dimanche en remportant "son" championnat du monde. Les hommes de l'entraîneur français Stéphane Antiga se sont imposés 3-1 (18-25 25-22 25-23 25-22) face au Brésil, triple tenant du titre (2002, 2006, 2010), en finale à Katowice.

Battue par le Brésil en 2006 au Japon pour sa dernière apparition au stade ultime de la compétition dans un championnat du monde, la Pologne s'adjuge sa deuxième médaille d'or après celle glanée il y a quarante ans au Mexique. Les Polonais, qui avaient bénéficié du soutien de plus de 60'000 supporters lors du match d'ouverture de ces joutes dans le stade de football de Varsovie, n'ont rien volé dimanche.

Déjà vainqueurs du Brésil mardi dernier (3-2) dans le cadre de la 3e phase, le capitaine Michal Winiarski et ses équipiers ont pourtant été nettement dominés dans le premier set de cette finale. La perte de la deuxième manche faisait cependant très mal aux Brésiliens, qui étaient revenus de 11-17 à 17-17 dans ce second set.

Les Cariocas, dont le bloc fut nettement moins performant dès l'entame de la deuxième manche, craquaient à nouveau dans le "money time" lors des troisième et quatrième sets. Ils semblaient pourtant en mesure de renverser la vapeur alors qu'ils menaient 21-19 dans la quatrième manche. Mais les Polonais remportaient six des sept derniers points d'un match qu'ils concluaient sur une attaque de Mariusz Wlazly.

L'Allemagne en bronze

Les volleyeurs français n'ont pas réussi le même exploit que les basketteurs tricolores, médaillés de bronze de la récente Coupe du monde organisée en Espagne. Battue 3-2 par le Brésil samedi en demi-finale, la France s'est lourdement inclinée 3-0 dimanche face à l'Allemagne dans le match pour la 3e place. Cette médaille est simplement la deuxième de l'histoire pour l'Allemagne dans les Mondiaux masculins, après celle d'or conquise par la RDA en 1970.