Violences à Istanbul et à Berlin, mobilisation à Paris

02 mai 2009, 10:27

Les manifestations organisées hier à l'occasion de la Fête du travail ont été marquées par une radicalisation de la contestation sociale face à la crise. Plusieurs défilés ont été émaillés de heurts avec la police, en particulier en Allemagne et à Istanbul. A Berlin et à Hambourg, des incidents violents se sont produits en début de journée. Dans la capitale, une cinquantaine de policiers ont été blessés lors de heurts avec quelque 200 émeutiers scandant des slogans anti-capitalistes. En France, les rassemblements revêtaient un caractère exceptionnel, car pour la première fois de leur histoire, selon eux, tous les syndicats apparaissent unis contre la politique du président Nicolas Sarkozy. Le ministère de l'Intérieur a estimé à 450 000 le nombre de personnes qui ont manifesté en France, contre 120 000 personnes en 2008. /ats-afp