Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Ville d'hier, commerce d'aujourd'hui

Dans la capitale tchèque, on recycle les idéologies en produits touristiques.

01 oct. 2012, 00:01
data_art_6426715.jpg

Le musée du communisme a ouvert ses portes en 2001 à l'initiative de Glenn Spieker, politologue américain ayant vécu à Prague. L'ironie des implantations commerciales le fait voisiner avec un McDo!

Plus de renseignements sur:

www.muzeumkomunismu.cz

www. WW2inPrague.com

Révolution ou divorce, la Tchécoslovaquie a joué sur du velours, mais pas toujours. Cela fait bien longtemps que le rideau de fer s'est relevé et que la République tchèque s'est adaptée à l'économie de marché. Assez pour mettre en vitrine les pires douleurs de sa propre histoire récente.

Le touriste peut se lasser des musées officiels, des trésors patrimoniaux et des pastels de confiserie des façades du Prague d'opéra qui se mire dans la Vlatva. Pour changer, il peut aussi se balader entre nazisme et communisme devenus produits d'appel plus marchands que sulfureux, entre artisanat discret et grosse affaire avec pignon sur rue.

Ainsi à quelques encablures de la célébrissime place Wenceslas,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias