Vatican: le pape demande à la communauté internationale de réagir face au terrorisme

Lors de son allocution pascale, le pape François a demandé à la communauté internationale de réagir face aux violences terroristes en Irak, en Syrie et au Kenya.

05 avr. 2015, 14:33
Dans sa traditionnelle allocution "Urbi et Orbi", le pape François s'est focalisé sur les récentes violences islamistes.

Le pape François a exhorté dimanche, à l'occasion de la fête de Pâques, la communauté internationale à "ne pas rester inerte face à l'immense tragédie humanitaire" en Syrie et en Irak. Il a aussi exhorté à prier pour les victimes des violences sur le continent africain, en particulier pour les étudiants de Garissa, au Kenya.

Dans son message "Urbi et orbi", François a appelé à prier "pour que cesse le fracas des armes et que se rétablisse la bonne cohabitation entre les différents groupes qui composent ces pays bien aimés", parlant de la Syrie et de l'Irak. "Que la communauté internationale ne reste pas inerte face à l'immense tragédie humanitaire dans ces pays, et au drame des nombreux réfugiés", a-t-il demandé.

Le pape a aussi déclaré "confier à Dieu avec espérance" l'accord conclu à Lausanne entre l'Iran et les grandes puissances sur son programme nucléaire, jugeant qu'il peut être "un pas vers un monde plus sûr".

Enfin, il a demandé au monde entier de prier pour les victimes des violences sur le continent africain, en particulier pour les étudiants de Garissa au Kenya massacrés jeudi par des islamistes.

"Qu'une prière incessante monte de tous les hommes de bonne volonté pour ceux qui ont perdu la vie - je pense en particulier aux jeunes qui ont été tués jeudi à l'Université de Garissa, pour tous ceux qui ont été enlevés". "Implorons du Seigneur ressuscité le don de la paix pour le Nigeria, pour le Sud-Soudan et pour différentes régions du Soudan et de la République Démocratique du Congo", a-t-il ajouté.