Réservé aux abonnés

Une immense forêt contre les vents

02 août 2012, 00:01

Le Turkménistan va planter 20 000 hectares d'une immense forêt pour protéger sa région frontalière de la mer d'Aral contre les vents forts soufflant sur cette étendue d'eau salée d'Asie centrale qui s'est beaucoup asséchée, a rapporté mardi le quotidien officiel "Neutralny Turkmenistan". Plusieurs millions de dollars sont prévus pour ce projet approuvé par le président Gourbangouly Berdymoukhamedov. Partagée entre le Kazakhstan et l'Ouzbékistan, la mer d'Aral, naguère la quatrième plus grande étendue d'eau à l'intérieur des terres, n'a cessé de reculer depuis cinquante ans en raison du détourn...