Un violeur se sert de Facebook pour agresser plus de 20 femmes

Un violeur de Singapour risque 45 ans de prison pour avoir agressé une vingtaine de femmes rencontrées via Facebook.

07 août 2012, 16:22
128264146

Un violeur en série de Singapour risque 45 ans de prison pour avoir agressé une vingtaine de femmes qu'il rencontrait via le site de socialisation Facebook, a rapporté mardi le quotidien "Straits Times". Il droguait ses victimes avant de les amener à l'hôtel.

Le parquet a requis lundi l'une des peines les plus lourdes jamais demandées dans un dossier criminel jugé dans la cité-Etat, à l'encontre de cet homme de 41 ans, après qu'il eut plaidé coupable d'avoir violé trois femmes et abusé d'une quatrième.

Une trentaine de chefs d'accusation supplémentaires pèseront dans le verdict, cet ancien cadre d'une société de logistique, étant soupçonné d'avoir violé ou agressé 22 femmes de 18 à 41 ans. Les faits ont duré pendant plus d'un an, jusqu'en août 2009.

L'homme identifiait ses futures victimes via Facebook. Il s'arrangeait pour leur donner rendez-vous dans des établissements de nuit où il les droguait avant de les emmener à l'hôtel.

Lors de son arrestation, les policiers ont eux saisi un téléphone portable contenant des vidéos de ses agressions et les numéros de téléphone des victimes. Plusieurs d'entre elles ignoraient jusqu'alors qu'elles avaient subi une agression sexuelle.