Réservé aux abonnés

Un tir raté reporte des missions lunaires

29 sept. 2017, 00:43

La Chine est forcée de reporter deux missions lunaires à la suite de l’échec en juillet d’un tir de fusée, a annoncé la presse officielle. C’est un revers rare pour les ambitions spatiales du pays.

La conquête de l’espace, coordonnée par l’état-major des forces armées du pays, est perçue par Pékin comme un symbole de la nouvelle puissance de la Chine sous l’égide du Parti communiste au pouvoir. Mais les experts de Pékin cherchent toujours à comprendre les raisons de l’échec du lancement, le 2 juillet, d’une fusée Longue Marche-5.

Aucun détail fourni

Ce lanceur lourd devait mettre en or...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois