Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un suspect en fuite et un imam mis en cause

Tandis que Barcelone pleurait ses morts hier, l’enquête a révélé de nouveaux éléments.

21 août 2017, 00:28
Dignitaries leave after a solemn Mass at Barcelona's Sagrada Familia Basilica for the victims of the terror attacks that killed 14 people and wounded over 120 in Barcelona , Spain, Sunday, Aug. 20, 2017. (AP Photo/Manu Fernandez) Spain Attacks

Barcelone a rendu hommage hier, dans sa célèbre cathédrale de la Sagrada Familia, aux victimes des attentats en Catalogne. La police a révélé de son côté des détails glaçants sur les assaillants, qui disposaient de 120 bonbonnes de butane pour préparer des attentats de plus grande ampleur.

Identités confirmées

Pendant que l’enquête avançait, Barcelone a rendu hommage aux victimes dans une cérémonie solennelle. Près de 2000 personnes ont assisté à la «messe pour la paix et la concorde» organisée dans l’emblématique basilique aux tours hérissées. Des tireurs d’élite étaient postés sur les toits environnants.

Les services d’urgence ont confirmé l’identification de douze victimes. Quatre sont de nationalité espagnole, deux portugaises, deux italiennes, une américaine, une hispano-argentine, une belge et une australo-britannique. Les services d’urgence ont précisé qu’un enfant de trois ans se trouvait parmi les victimes espagnoles. Sur les 126 blessés lors du double attentat, 51 étaient toujours hospitalisées hier,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias