Réservé aux abonnés

Un pilote militaire jordanien aux mains des djihadistes

L'incertitude prévaut sur les conditions du crash d'un avion de chasse jordanien F-16 près de Raqqa, sur territoire tenu par le Daech.
27 déc. 2014, 00:01
data_art_8715180.jpg

Le royaume hachémite fera tout pour "sauver" son jeune pilote de chasse capturé mercredi par Daech près de Raqqa, en Syrie, après la chute de son F-16 dans des circonstances qui restent floues. Après des hésitations, le Pentagone a affirmé que "les éléments de preuve indiquent clairement que l'État islamique (EI) n'a pas abattu l'appareil" , tandis que l'organisation djihadiste soutient le contraire.

Selon Daech, ses hommes ont utilisé un missile sol-air muni d'un détecteur infrarouge qui permet au missile de s'accrocher à une source de chaleur, en l'occurrence le réacteur du F-16, piloté ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois