Un morceau écrit en commun par Mozart et Salieri retrouvé à Prague

Une composition commune du compositeur autrichien Mozart et du musicien italien Salieri a été découverte à Prague, en République tchèque. Le morceau était considéré comme perdu.

12 févr. 2016, 20:34
Le morceau sera présenté officiellement mardi prochain.

Longtemps cru perdu, un morceau écrit en commun par le compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart et le musicien italien Antonio Salieri, à qui une sinistre légende attribue la responsabilité de la mort de Mozart, a été découvert à Prague (CZE), a-t-on appris vendredi.

"C'est une composition commune de Mozart et Salieri, un livret de Lorenzo Da Ponte mis en musique", a indiqué la porte-parole du Musée national de la musique, Sarka Dockalova. "Elle a été découverte dans les réserves du Musée de la musique, c'est un imprimé vraiment précieux", a-t-elle déclaré.

Le morceau "a été longtemps cru perdu", a dit Mme Dockalova en annonçant qu'il serait "présenté officiellement" au cours d'une conférence de presse prévue mardi, et "exécuté à cette occasion". Elle s'est refusée à d'autres précisions.

L'un des plus grands génies musicaux de tous les temps, Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) a séjourné à plusieurs reprises à Prague, les pays tchèques ayant fait à l'époque partie de l'Empire autrichien. Une rumeur, rejetée par les spécialistes, selon laquelle Salieri (1750-1825) aurait orchestré la mort de Mozart dont il jalousait le génie, est due à la nouvelle "Mozart et Salieri" du poète et romancier russe Alexandre Pouchkine (1799-1837).

L'année 2016 est celle du 260e anniversaire de la naissance de Mozart et du 225e anniversaire de la mort de "l'aimé de Dieu".