Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un millésime pour grimpeurs

Le parcours montagneux de la Grande Boucle 2014 a été dévoilé hier à Paris.

24 oct. 2013, 00:01
data_art_7477735.jpg

Le Tour de France 2014, avec neuf secteurs pavés (habituellement empruntés lors de Paris-Roubaix) et un contre-la-montre à la veille de l'arrivée, privilégie le suspense au long d'un parcours qui multiplie les pièges entre le départ le 5 juillet à Leeds (Angleterre) jusqu'à l'arrivée le 27 juillet à Paris.

Si la course part pour la deuxième fois de son histoire du Royaume-Uni, le Britannique Christopher Froome, vainqueur sortant, a quelques raisons d'être sur la réserve au vu du parcours dévoilé hier par le directeur du Tour Christian Prudhomme.

La présence des pavés et d'un seul contre-la-montre ne jouent pas en sa faveur. "Si tu connais un coureur qui aime les pavés, dis-le moi", a déclaré le Britannique. Mais, Christian Prudhomme l'a rappelé à maintes reprises, "un Tour n'est jamais fait contre un coureur".

Un an après la 100e édition très "française", l'épreuve privilégie l'étranger (séjour de trois jours en Grande-Bretagne,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias