Réfugiés ukrainiens: le Jura veut favoriser l’intégration

Trois mois après le début de la crise migratoire déclenchée par la guerre en Ukraine, les autorités jurassiennes estiment avoir su gérer l’accueil d’urgence des réfugiés. Il s’agit maintenant de favoriser leur intégration.
23 mai 2022, 13:31
La scolarisation des enfants – ici en Appenzell – est un des nombreux défis à relever pour les cantons.

Actuellement, 420 personnes ayant fui l’Ukraine sont hébergées dans le canton du Jura. «Nous avons relevé le défi à satisfaction et tout est sous contrôle», a souligné ce lundi 23 mai la ministre jurassienne Nathalie Barthoulot. La réussite de cette phase est due en bonne partie à la forte mobilisation de la société civile, ont insisté les autorités et la cellule de coordination cantonale.

Cet élan de générosité de la population a permis d’accueillir de nombreux réfugiés chez des particuliers. «Durant cette première phase, notre priorité a été de s’assurer que toutes les personnes puissent être hébergées de façon convenable», a ajouté la responsable du département de l’Intérieur.

Hébergement collectif

«Les semaines à venir peuvent être appréhendées sereinement», a affirmé la présidente de la cellule de coordination cantonale et cheffe du service de l’action sociale Muriel Christe Marchand. Au 1er juin, le canton du Jura disposera de 150 places dans des centres collectifs, a précisé Pierluigi Fedele, directeur de l’Association jurassienne des migrants.

Outre la question de l’hébergement, cette première phase a porté sur la garantie de l’accès des soins médicaux, sur l’aide sociale et sur la scolarisation. Aujourd’hui, une centaine d’élèves ukrainiens sont scolarisés dans le canton du Jura.

Une nouvelle phase

Une nouvelle phase s’ouvre désormais avec comme objectif de favoriser l’intégration des réfugiés. Pour la ministre socialiste Nathalie Barthoulot, le séjour dans le canton doit être une étape au cours de laquelle les réfugiés peuvent entrevoir une perspective.

Cette seconde phase comporte plusieurs objectifs: l’apprentissage du français, la formation professionnelle et l’accès au marché du travail. Des classes pour dispenser des cours intensifs de français et de préparation au préapprentissage seront ouvertes à la rentrée.

Même si le rythme des arrivées a ralenti quelque peu, des femmes et des enfants principalement vont continuer à affluer ces prochains mois en Suisse, ont estimé les autorités cantonales jurassiennes.

par Keystone - ATS