Réservé aux abonnés

Les réfugiés d’Ukraine ont un bon niveau de formation et veulent travailler davantage

Les Ukrainiennes et Ukrainiens bénéficiant du statut de protection S sont bien formés, montre une étude. 70% d'entre eux ont achevé une formation de niveau tertiaire. Ils aimeraient travailler davantage, mais sont freinés par la barrière de la langue.

24 janv. 2023, 11:30
Parmi les Ukrainiens et Ukrainiennes ayant trouvé un travail en Suisse, près de la moitié travaillent moins de 35 heures par semaine mais aimeraient travailler davantage.