Ukraine: la grippe porcine a fait 184 victimes depuis septembre

La grippe porcine refait méchamment surface en Ukraine, tuant 184 personnes depuis le déclenchement de l'épidémie fin septembre. Deux nouvelles souches ont émergé.

09 févr. 2016, 06:53
La grippe porcine resurgit en Ukraine.

Cent huitante quatre personnes sont mortes en Ukraine du virus H1N1 de la grippe porcine depuis le déclenchement de l'épidémie fin septembre, a annoncé lundi le ministère de la santé. Ce bilan ne tient pas compte des cas dans l'Est ukrainien, contrôlé par les séparatistes prorusses.

Une femme enceinte et trois enfants et adolescents figurent parmi les victimes mortelles de la grippe porcine, a précisé une responsable du centre de la grippe auprès du ministère.

Au total, 220 décès dus à la grippe ont été enregistrés en Ukraine depuis le 28 septembre, dont 34 cas liés au virus atypique A et deux cas au virus B.

 

 

La souche "suisse"

La région la plus touchée, avec 38 morts, est celle d'Odessa (sud), devant celles de Kharkiv (est), Vinnitsa (centre), Zaporijia (sud-ouest), Tcherkassy (centre), Rivné (ouest) et la capitale, Kiev.

"Cette année, on enregistre l'augmentation du nombre des malades après plusieurs 'bonnes années', lorsque l'on faisait face au même virus, contre lequel la plupart des gens avaient développé une immunité", a expliqué la responsable.

"Deux nouvelles souches sont apparues en Ukraine: 'suisse' et 'Phuket'. La première ne s'est pas encore manifestée et on s'attend à une nouvelle vague de maladies à partir de la mi-février", a-t-elle averti.