Ukraine - Bruxelles: l'UE adopte des sanctions contre 21 personnalités

Suite au référendum en Crimée, l'Union européenne adopte des sanctions contre 21 personnalités russes et ukrainiennes.

17 mars 2014, 14:05
In this Tuesday May 4, 2010 file photo an EU flag blows in the wind outside a meeting of EU transport ministers at the EU Council building in Brussels.  The European Union was awarded on Friday Oct. 12, 2012 the Nobel Peace Prize for its efforts to promote peace and democracy in Europe, in the midst of the union's biggest crisis since its creation in the 1950s. The Norwegian prize committee said the EU received the award for six decades of contributions "to the advancement of peace and reconciliation, democracy and human rights in Europe. (AP Photo/Virginia Mayo, File)

L'Union européenne a adopté lundi des sanctions contre 21 personnalités ukrainiennes et russes jugées responsables de "l'annexion" de la Crimée par la Russie, a annoncé le ministre lituanien des Affaires étrangères. De telles sanctions sont inédites dans l'histoire des relations UE-Russie depuis l'effondrement de l'URSS.

Les ministres européens des affaires étrangères "viennent de décider des sanctions (restrictions de visas et gel d'avoirs) contre 21 responsables ukrainiens et russes", a déclaré Linas Linkevicius sur son compte Twitter. Des sources diplomatiques ont indiqué que ces sanctions visaient 13 responsables russes et huit Ukrainiens pro-russes. Cette liste ne devait pas comprendre directement des membres du gouvernement russe.

M. Linkevicius a encore précisé que l'UE prendraient des "sanctions supplémentaires dans les prochains jours".

Jamais depuis l'effondrement de l'Union soviétique, un tel train de mesures avait été édicté par Bruxelles. Ces sanctions marquent l'application de la deuxième étape de la "réponse graduée" sur laquelle s'étaient entendus les chefs d'Etat et de gouvernement européens lors de leur réunion sur l'Ukraine du 6 mars dernier.