Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Trêve malmenée en Ukraine

Dans deux des principales villes de l'est de l'Ukraine, le cessez-le-feu conclu il y a deux jours n'a pas permis d'empêcher des accrocs entre les indépendantistes et l'armée.

08 sept. 2014, 00:01
data_art_8369205.jpg

Des explosions ont retenti dimanche matin au nord de Donetsk. Près de Marioupol en revanche, le calme était revenu après les affrontements de samedi.

A Donetsk, les détonations provenaient des abords de l'aéroport, contrôlé par les forces gouvernementales alors que la ville de Donetsk elle-même est aux mains des séparatistes pro-russes. "Ecoutez le bruit du cessez-le-feu" , a plaisanté un rebelle en armes, en allusion à la trêve entrée en vigueur vendredi soir après cinq mois de combats. "Une véritable bataille est en cours ici." Une autre violation du cessez-le-feu a été signalée au cours de la nuit dans la ville portuaire de Marioupol, où les forces gouvernementales ont été bombardées à l'artillerie. Tôt dimanche, le calme était revenu. Le point de contrôle était cependant toujours occupé par les forces ukrainiennes. Une vingtaine d'hommes étaient visibles. Hier, un conseiller du président ukrainien a mentionné sur sa page Facebook qu'Etats-Unis, France,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias