Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Trace d’ADN dans la voiture du suspect écroué

05 sept. 2017, 01:29

Une semaine après la disparition, dans le sud-est de la France, de la petite Maëlys, un suspect a été inculpé et écroué pour enlèvement dimanche soir. C’est après la découverte de traces d’ADN dans son véhicule que cet homme de 34 ans a reconnu que la fillette – dont la famille habite dans le département du Jura, près de la frontière suisse, et dont la mère travaille à l’hôpital de Pontarlier – était montée dans sa voiture le soir de sa disparition, pendant une fête de mariage dans un village des Alpes.

Il a «déclaré que la fillette était entrée dans le véhicule avec un petit garçon, sur la banquette arrière pour voir si son chien (réd: celui du suspect) était dans le coffre», a indiqué, hier, son avocat. Les recherches pour retrouver la fillette sont restées vaines.

L’homme avait été mis en garde à vue, puis relâché samedi. Il...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias