Réservé aux abonnés

Tirs de balles en caoutchouc face aux militants

23 sept. 2019, 00:01
Riot police march past a burning barricade during a protest in Hong Kong on Sunday, Sept. 22, 2019. Hong Kong's pro-democracy protests, now in their fourth month, have often descended into violence late in the day and at night. A hardcore group of protesters says the extreme actions are needed to get the government's attention. (AP Photo/Vincent Yu) Hong Kong Protests

Hier, pour le seizième week-end de mobilisation, des milliers de manifestants se sont rassemblés dans un centre commercial situé à Sha Tin, au nord de la ville. Ils ont notamment entonné des chansons et confectionné des origamis.

La situation a commencé à se tendre plus tard dans l’après-midi. Des militants appartenant à des groupuscules radicaux, le visage caché par un masque, se sont fait passer un drapeau chinois arraché d’un immeuble voisin appartenant au gouvernement. L’étendard a ensuite été jeté dans une rivière située à proximité.

Vandalisme

Des militants ont par la suite vanda...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois