Syrie: un double attentat fait au moins 39 morts à Homs, dont 30 enfants

Un double attentat à la voiture piégée a fait au moins 39 morts dont 30 enfants à Homs, troisième ville de Syrie.

01 oct. 2014, 17:21
Au moins 39 personnes, dont 30 enfants, ont été tuées mercredi dans un double attentat à la voiture piégée à Homs, troisième ville de Syrie.

Au moins 39 personnes, dont 30 enfants, ont été tuées mercredi dans un double attentat à la voiture piégée à Homs, troisième ville de Syrie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les explosions ont fait près de 40 blessées.

"Deux attentats, dont un à la voiture piégée, menés par des terroristes près d'une école et d'un hôpital du quartier Akrama à Homs ont fait des morts et des blessés", selon l'agence officielle Sana. Le secteur visé est à majorité alaouite, communauté dont est issu le président syrien Bachar al-Assad. "Les enfants morts sont âgés entre six et neuf ans", a précisé de son côté à l'AFP le gouverneur de Homs.

"Un kamikaze a planté une bombe dans un lieu devant l'école puis il s'est fait exploser dans un autre lieu devant l'établissement", a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, qui a condamné l'attaque. "Il y a des corps complètement déchiquetés et le bilan risque de s'alourdir tellement il y a de blessés graves dans ce double attentat", a-t-il précisé. A la mi-juin, deux attentats avaient déjà frappé ce quartier loyaliste syrien.

Un quartier au mains des insurgés

Le régime a repris en mai le contrôle de la quasi-totalité de Homs après le retrait des rebelles de la vieille ville assiégée pendant deux ans par l'armée. Seul le quartier de Waer reste aux mains des insurgés. Mercredi, un obus de mortier tiré par l'armée s'est abattu sur le secteur sans faire de victime, selon l'OSDH.