Somalie: un attentat à la voiture piégée fait 10 morts

Un attentat à la voiture piégée perpétré contre un restaurant de Mogadiscio a fait mardi une dizaine de morts. Selon un colonel de la police somalienne, "le bilan va certainement s'alourdir".

21 avr. 2015, 13:30
La piste des islamistes shebab est privilégiée par les enquêteurs.

Un kamikaze a précipité mardi sa voiture bourrée d'explosifs contre un restaurant bondé du centre de Mogadiscio, la capitale somalienne, faisant dix morts selon un bilan provisoire, rapporte la police. L'attentat n'a pas été revendiqué, mais les islamistes shebab, à la tête d'une insurrection dans le pays, multiplient les opérations de guérilla et les attentats.

"Au moins dix personnes sont mortes, dont des militaires et des habitants", a déclaré le colonel de la police Osman Ibrahim. "Le bilan va certainement s'alourdir."

"Un policier a ouvert le feu pour stopper la voiture piégée, tout ça en vain. Le policier est mort", a déclaré un autre officier de police présent sur place, ajoutant que l'explosion avait enflammé des bidons de pétrole.

Minibus attaqué lundi

Les shebab, à la tête d'une insurrection depuis 2007, multiplient les opérations de guérilla et les attentats, en particulier contre des sites en vue de la capitale somalienne comme les institutions, les hôtels et les restaurants.

Sur Twitter, le représentant de l'ONU dans le pays de la Corne de l'Afrique, Nick Kay, a immédiatement "condamné" une "nouvelle atrocité", et appelé à la fin des "tueries".

Lundi, six personnes - quatre employés étrangers de l'Unicef et deux gardes de sécurité somaliens - sont déjà mortes dans la ville de Garowe, capitale de la région autonome somalienne du Puntland, dans l'attaque d'un minibus de l'ONU revendiquée par les shebab.

La Somalie est en état de guerre civile et privée de pouvoir central effectif depuis la chute du président Siad Barre il y a plus de 20 ans, en 1991.