Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Soirée sauvée des maux par des mots!

29 avr. 2007, 12:00

Regroupement humain oblige, à la gloire de la montre, un beau discoureur a failli gâcher la rencontre. Celui qui avait tout fait dans le domaine horloger, sauf accoucher d?une création digne de l?appellation, a verbalement pollué l?atmosphère. Mégalo à manger du foin, le bien sapé a tricoté des phrases creuses à la vitesse d?une machine Dubied de la belle époque. Au fil de l?écheveau dévidé, on s?est demandé ce que faisait ce brillant sujet en si modeste assemblée! Par chance, à trop en rajouter, le génie méconnu a trouvé sur son chemin deux pros du design qui lui ont rivé son clou. Sans forfanterie, fermement, le duo s?est fait un malin plaisir de révéler qu?il n?était qu?un Tartuffe en mal de public. Logiquement, l?attention s?est déplacée, laissant ma foi l?ergoteur fort pantois. En la circonstance on a assisté au triomphe modeste, car ils le sont, de créateurs géniaux. De leur propre aveu, ils n?ont pas supporté la mainmise, même orale, d?un ruffian sur leur profession. Eux qui possèdent la puissance du trait ont démontré qu?ils savaient au besoin manier le verbe. Non pas histoire de frimer. Juste assez pour remettre les pendules à l?heure. Et ne pas laisser piétiner sans vergogne leur métier. Un des plus beaux, mais certainement pas le plus vieux du monde. Un peu à l?exemple du nôtre d?ailleurs, qui a vu fleurir, au fil des lustres, comme narcisses au printemps, nombre de plumitifs en mal de reconnaissance. Toutefois, à l?image de la présidentielle française, il y a beaucoup d?appelés, mais très peu d?élus.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias