Six corps ont été repêchés

08 juin 2009, 04:15

Six corps - deux samedi et quatre hier - ont été retirés de l'Atlantique au cours du week-end. Des centaines d'objets repérés par l'armée brésilienne vont également être repêchés pour tenter d'expliquer la disparition du vol AF 447 Rio- Paris il y a une semaine. Les capteurs de vitesse sont notamment mis en cause.

La petite armada internationale déployée à quelque 1100 km de la côte brésilienne a commencé au cours des dernières vingt-quatre heures à récupérer les premiers débris de l'Airbus A330, après cinq jours de vaines recherches au milieu de l'océan. «Il ne fait aucun doute que les débris repêchés proviennent de l'avion, ainsi que les corps», a déclaré hier le porte-parole des forces aériennes, le lieutenant colonel Henry Munhoz. Deux premiers cadavres, de sexe masculin, ont été récupérés samedi. Le sexe des quatre corps repêchés hier n'a pas été précisé.

Si les recherches sur le terrain progressaient, l'enquête menée par les experts français semblait elle aussi avancer.

A Paris, le secrétaire d'Etat français des Transports Dominique Bussereau a réitéré que «pour l'instant, on ne peut vraiment privilégier aucune hypothèse». Mais il a détaillé l'enchaînement de circonstances techniques ayant pu provoquer la catastrophe quand les capteurs de vitesse gèlent au moment où l'avion traverse «une zone très humide, une zone très dépressionnaire, une zone de turbulences» et n'indiquent plus la vitesse. Cela peut entraîner «une sous-vitesse, qui peut entraîner un décrochage, ou une survitesse qui peut entraîner une déchirure de l'avion parce qu'il s'approche de la vitesse du son et que la membrane de l'avion n'est pas faite pour résister à de telles vitesses», a expliqué le secrétaire d'Etat.

Air France a fait savoir samedi qu'elle avait accéléré depuis le 27 avril son programme de remplacement de sondes anémométriques sur ses avions A330 et A340. Depuis mai 2008, «des incidents de pertes d'information anémométrique en vol en croisière» sur des A340 et des A330 ont été constatés, a révélé la compagnie aérienne. /ats-apf

Six corps ont été repêchés