Réservé aux abonnés

Shinzo Abe à nouveau sur la sellette

Le premier ministre est affaibli par une nouvelle affaire de favoritisme. De quoi mettre en danger son avenir politique?

17 avr. 2018, 00:01

Le premier ministre japonais Shinzo Abe fait face à de nouvelles difficultés. Il est acculé par la réapparition d’un second scandale de favoritisme illustré par une manifestation d’ampleur, samedi, et des sondages en berne.

Déjà affaibli par des accusations relatives à une transaction immobilière qui ont refait surface en mars, Shinzo Abe est cette fois fragilisé par une autre vieille affaire. Il est soupçonné d’avoir influencé les décisions de l’administration en faveur d’un ami de longue date dans l’attribution de la création d’une nouvelle faculté vétérinaire. Un document officiel datant de ...