Sept heures d'affrontements et cinq morts

02 août 2015, 19:23

Au moins cinq personnes, dont trois étrangers, ont été tuées hier dans une attaque suicide des talibans contre les bureaux d'une organisation américaine d'aide au développement dans le nord de l'Afghanistan. Et ce le jour de l'arrivée du général Petraeus, nouveau chef des forces internationales.

Vingt autres personnes ont été blessées dans cette opération survenue à l'aube à Kunduz, et qui a donné lieu à sept heures d'affrontements avant que les forces de sécurité abattent deux assaillants, deux autres ayant été tués en actionnant leur veste bourrée d'explosifs.

Selon l'ambassade des Etats-Unis à Kaboul, l'une des victimes étrangères est un agent de sécurité allemand. L'ambassade de Grande-Bretagne a ensuite annoncé que le deuxième étranger tué était «un Britannique», sans plus de précision. Selon le gouverneur de la province de Kundu, le troisième étranger tué est un Philippin.

Les autres victimes sont un garde et un policier afghans. Au moins quatre assaillants - six selon le président afghan Hamid Karzaï et les talibans - ont pénétré tôt hier dans les bureaux de l'organisation américaine Development Alternative Inc (DAI), dans la ville de Kunduz. DAI est un prestataire de l'agence américaine gouvernementale pour le développement Usaid.

Les talibans avaient promis en mai de lancer une série d'opérations contre les forces de l'Otan et plus généralement les étrangers, en réponse à l'offensive en cours à Kandahar, berceau des insurgés islamistes au sud du pays. Plusieurs attaques se sont produites ces derniers mois contre des organisations américaines d'aide au développement.

L'attaque de DAI est survenue le jour de l'arrivée à Kaboul du général américain David Petraeus, nouveau chef des forces internationales, nommé après le limogeage de Stanley McChrystal par Barack Obama.

Le général Petraeus prend le commandement des forces internationales à un moment où les pertes au sein de ces forces atteignent un niveau sans précédent.

L'ISAF a d'ailleurs annoncé hier la mort de deux de ses soldats, dont la nationalité n'a pas été précisée, l'un tué dans une attaque dans l'est, l'autre dans le sud. Au total, 325 soldats étrangers sont morts en Afghanistan depuis le début de l'année. /ats-afp-reuters

Sept heures d'affrontements et cinq morts