Sciences: le réveil de Philae pourrait faire gagner 20 ans d'avance

Le réveil de Rosetta pourrait faire gagner 20 ans au programme initial de recherche spatiale, selon le Guardian.
07 août 2015, 15:31
En montrant signe de vie, Philae pourrait faire gagner 20 ans à la science.

"Quelque part, dans l’ombre de la comète 67P, Philae s’est réveillé", annonce le Guardian. Le petit robot détient désormais 24 Watts de puissance disponible, ce qui permet de débuter quelques opérations nécessaires à la recherche scientifique, peut-on lire dans l’article de Stuart Clarke, journaliste scientifique. 

"La comète 67P se rapprochant du soleil, les panneaux solaires bénéficie d’assez de lumière pour insuffler un peu de vie au robot terrien. Ce réveil a de quoi réjouir ses constructeurs, qui auraient initialement dû attendre l’atterrissage d’une autre comète pour remettre Philae sur pied."

"Et s’il ne s’était pas endormi, Phiale aurait surchauffé en mars, dans le scénario initial, en s’accrochant à une autre comète, qui s’approcherait trop près du soleil."

Le réveil de Philae fait donc avancer de 20 ans le programme d’essai, a confié un des principaux acteurs de l’aventure, à l’université de Philae Ptolemy. 

Deux solutions à trouver

Philae doit faire face à deux problèmes de base avant de remplir son rôle entièrement pour la science.

Le premier est la communication avec la base Rosetta. Un « message » mettait initialement 85 secondes pour être transmis de l’un à l’autre. Maintenant il faut 2 heures à Philae pour informer sa base. (Ce qui laisse par ailleurs supposer que Philae donne des signes de vie depuis la semaine dernière, et pas uniquement depuis samedi), selon le Guardian. 

De plus, il faut s’assurer que Philae termine ses objectifs avant le 13 août, date où la comète 67P pourrait faire surchauffer le robot.