Réservé aux abonnés

Scènes de chaos après le pire attentat de l’histoire du pays

16 oct. 2017, 00:52
DATA_ART_11591488

Samedi, deux explosions, dont l’une particulièrement meurtrière, ont frappé Mogadiscio, capitale de la Somalie. Le dernier bilan est d’au moins 200 morts et 300 blessés, ont annoncé les autorités somaliennes, hier. Il pourrait s’alourdir au fil des heures.

«C’est une attaque horrible menée par les shebab (réd: un groupe islamiste somalien) sur des civils innocents, qui ne visait pas des responsables gouvernementaux somaliens spécifiques. Cela montre combien ces éléments violents sont sans pitié, pour viser sans distinction des gens innocents qui ne faisaient que s’occuper de leurs affaires», a ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois