Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Sarkozy évoque une campagne imaginaire entre Bush et Obama

Petite bourde du côté de l'ancien président français Nicolas Sarkozy. Ce dernier mentionne dans son livre fraîchement publié une campagne électorale entre Barack Obama et George W. Bush. Seul problème, il n'y a jamais eu d'affrontement entre les deux politiciens.

26 janv. 2016, 18:29
L'ancien président français, Nicolas Sarkozy, a fait une gaffe dans son nouveau livre paru lundi en évoquant une campagne entre Bush et Obama qui n'a jamais eu lieu.

L'ancien président français Nicolas Sarkozy évoque dans son livre publié lundi une campagne "d'une rare violence" entre les présidents américains George W. Bush et Barack Obama... Le hic: ils ne se sont jamais affrontés dans la course à la Maison Blanche.

Dans ce livre publié un peu plus d'un an avant la prochaine présidentielle, Nicolas Sarkozy, battu par François Hollande en 2012, trouve la démocratie américaine "plus harmonieuse et consensuelle que la nôtre". "J'avais été impressionné par la décision de Barack Obama d'inaugurer lui-même la fondation pour la liberté de son prédécesseur George Bush. Et pourtant la campagne entre eux avait été d'une rare violence", poursuit-t-il.

Barack Obama a succédé à George W. Bush en 2009 mais avait affronté le candidat républicain John McCain. L'actuel président américain a ensuite été réélu aux dépens de Mitt Romney.

Mémoire approximative

Cette boulette a fait le bonheur des internautes, certains s'empressant de rappeler que Nicolas Sarkozy avait déjà par le passé été trahi par sa mémoire. A l'occasion des 20 ans de la chute du Mur de Berlin en 2009, il avait laissé entendre qu'il y avait assisté en direct le 9 novembre 1989. En fait, il était arrivé à Berlin quelques jours plus tard.

L'entourage de M. Sarkozy a affirmé mardi qu'il n'y avait pas d'erreur dans les propos de l'ex-président. "A aucun moment, il ne dit que Bush était candidat. Il veut dire que la confrontation entre les Républicains et les Démocrates était très dure et qu'Obama a porté le fer sur le bilan de Bush", a-t-on assuré.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias