San Bernardino: Washington veut forcer Apple à agir

Le Département américain de la justice désire obtenir un ordre de la justice forçant Apple à aider les enquêteurs à débloquer le téléphone portable d'un auteur de l'attaque de San Bernardino, qui a fait 14 morts, l'an dernier, en Californie.

19 févr. 2016, 21:48
Washington désire obtenir un ordre de la justice forçant Apple à aider les enquêteurs à débloquer le téléphone portable de Syed Rizwan Farook (à droite).

Le Département américain de la justice (DoJ) a déposé un recours vendredi dans l'affaire de San Bernardino. Il désire obtenir un ordre de la justice forçant Apple à aider les enquêteurs à débloquer le téléphone portable d'un auteur de l'attaque de San Bernardino, qui a fait 14 morts, l'an dernier, en Californie.

Cette initiative fait monter d'un cran la bataille judiciaire autour du cryptage des données aux Etats-Unis. Elle vise à accélérer les efforts pour forcer la société à collaborer avec le FBI.

Une juge de Californie a décidé, plus tôt cette semaine, qu'Apple devait fournir "une assistance technique raisonnable" au FBI, toujours incapable d'accéder au contenu du téléphone deux mois après l'attaque.

Audience en mars

Apple a toutefois dénoncé une requête "sans précédent", aux "implications bien au-delà de l'affaire judiciaire concernée". L'entreprise s'est plainte que cela reviendrait à créer une porte dérobée qui pourrait affaiblir la sécurité de l'appareil et de ses clients.

"Contrairement à ce qu'affirme la firme, la décision ne requiert pas qu'Apple fournisse une porte dérobée sur tous les téléphones portables", se défend le DoJ. Il souligne que personne n'a demandé à l'entreprise de fournir un logiciel qui pourrait être utilisé par des pirates informatiques. Une audience sur la question est prévue le 22 mars.