Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Sadecky met fin au parcours de Marti

27 juil. 2010, 11:23

Deux Suisses au moins disputeront le deuxième tour de l'Open de Gstaad. Alexander Sadecky (ATP 437) a mis fin au parcours du Valaisan Yann Marti (ATP 706), alors que Michael Lammer (ATP 209) a battu Dustin Brown (ATP 98). Marco Chiudinelli (ATP 63) défiera quant à lui le tenant du titre Thomaz Bellucci (ATP 21), aujourd'hui.

Alexander Sadecky (23 ans) et Michael Lammer (28 ans) se sont respectivement imposés 7-5 1-6 6-0 et 7-5 7-5 sur le central. La tâche des deux hommes, qui ont bénéficié d'une «wild card», s'annonce délicate en huitième de finale: l'Argovien devrait défier la tête de série No 1 Mikhail Youzhny (ATP 14), qui affrontera aujourd'hui Evgeny Korolev (ATP 71), et le Zurichois la tête de série No 2 Nicolas Almagro (ATP 18), qui sera opposé à Marcel Granollers (ATP 86).

«J'essaierai de prendre un maximum de plaisir», expliquait le gaucher Alexander Sadecky, qui préfère évoluer sur des surfaces plus rapides. «J'espère être capable de jouer mon meilleur tennis. Tout est possible ici», relevait quant à lui Michael Lammer, qui n'avait plus connu les joies de la victoire sur l'ATP Tour depuis son accession aux quarts de finale à Auckland en janvier.

Héros des qualifications, Yann Marti n'est donc pas parvenu à poursuivre sur sa lancée, laissant à Alexander Sadecky le soin de remporter son premier match sur l'ATP Tour. «C'est une énorme déception», lâchait le petit (1m73) joueur de Venthône. «J'avais la rage, car je n'ai pas tenu le coup sur le plan physique. Quand tu es fatigué, il est très difficile de rester tranquille sur le plan mental.»

«Je n'arrivais pas à pousser sur mes jambes dans le troisième set, ce qui m'a empêché de bien servir», poursuivait le No 9 helvétique, qui creusait sa propre tombe dans cette manche: il commettait trois doubles fautes dès le premier jeu, puis deux dans le cinquième.

«Je suis content pour Alex. Mais cette défaite fait très mal. Ce match constituait une grande chance et un bon tirage pour nous deux. Cela va être difficile de retourner sur les Challenger et Future», soulignait Yann Marti, qui disputera les interclubs de LNA avec Genève Eaux-Vives dès mardi prochain. Le Valaisan de 22 ans parvenait malgré tout à relever les aspects positifs de son expérience bernoise. «Ce fut un bon tournoi. J'ai tout de même figuré pour la première fois dans le tableau final d'un tournoi ATP», concluait-il.

Battu d'entrée lors de ses cinq précédentes apparitions à Gstaad, Michael Lammer a connu une seule alerte face au fantasque Jamaïcain Dustin Brown. Le Zurichois concédait le break alors qu'il servait pour le gain de la rencontre à 7-5 5-3. Dustin Brown ne parvenait cependant pas à poursuivre sur sa lancée, offrant même la victoire à son adversaire en commettant une double faute sur l'ultime point.

«Son jeu complètement fou est sa grande force, mais également sa faiblesse. Je ne pourrais pas jouer comme cela. J'ai su rester calme. Je savais que j'aurais ma chance si je parvenais à conserver ma concentration», lâchait Michael Lammer» /si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias