Votre publicité ici avec IMPACT_medias

S'engager pour des moyens suffisants

05 sept. 2009, 04:15

La Suisse a présidé, hier à Genève, une réunion sur le financement des mesures d'adaptation aux changements climatiques, en vue de la conférence de Copenhague de décembre. Plusieurs mécanismes différents de financement devront être combinés, ont conclu les ministres.

«Le grand défi auquel nous sommes confrontés consiste à mettre suffisamment de moyens à disposition pour les mesures d'adaptation et de les répartir équitablement afin que les pays en développement les plus touchés puissent surmonter les changements climatiques», a déclaré le conseiller fédéral Moritz Leuenberger, à trois mois de la conférence de Copenhague, décisive pour sceller un accord. Il a plaidé en faveur de la proposition suisse d'une taxe de deux dollars par tonne d'équivalent CO2 émise, dès un dépassement de 1,5 tonne par habitant, s'appliquant à tous les pays. Mais d'autres suggestions sont sur la table.

Certains proposent notamment que 1% du produit national brut des pays industrialisés soit consacré au financement des mesures climatiques des pays moins développés. Le Mexique, lui, soutient l'idée de la création d'un fonds de lutte contre les changements climatiques, sur la base d'indicateurs comme les émissions de gaz à effet de serre, la population et la solvabilité. D'autres ont proposé une taxe sur les transports aériens et maritimes ou un impôt sur les transactions financières.

«Si on ne s'entend pas sur le financement de mesures d'adaptation au changement climatique, un accord à Copenhague ne sera pas possible», a averti Thomas Kolly, chef de la division des affaires internationales de l'Office fédéral de l'environnement.

Les ministres africains présents à Genève ont par ailleurs décidé d'organiser une conférence du 15 au 19 mars 2010 à Nairobi pour renforcer leur coopération en matière climatique. Il faut un milliard de dollars de plus pour mettre à niveau les services météorologiques des pays africains, selon l'Organisation météorologique mondiale. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias