Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Réforme historique en Italie

Le Parlement corrige un statut vieux de 40 ans.

27 juin 2012, 00:01

Le Parlement italien votera aujourd'hui, à la veille du sommet européen, la réforme tant attendue du droit du travail que Mario Monti, président du Conseil, qualifie d' "historique". "C'est le point central de nos réformes structurelles", a-t-il affirmé devant le Parlement. Le gouvernement a engagé sa confiance sur quatre articles de cette loi controversée, avant le vote final, attendu en milieu de matinée. La nouvelle loi corrige les rigidités excessives contenues dans le texte qui régit le statut du travailleur en Italie depuis quarante ans!

Le nouveau président du patronat, Giorgio Squinzi, qualifie la loi de mauvais "navet", tandis que la patronne du puissant syndicat CGIL, Susanna Camusso, estime qu'elle "ne résoudra pas la précarité" des salariés.

L'article 18 sur les modalités du droit de licenciement a donné lieu à un véritable bras de fer. Le compromis intervenu est assez proche de la rupture conventionnelle en France. Salariés et entreprises...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias