Près de 7700 décès et 20 000 cas: le bilan de l'épidémie Ebola

Le nombre de morts dues à l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève désormais à 7693 sur un total de 19 695 cas enregistrés dans les trois pays les plus touchés (Sierra Leone, Libéria et Guinée).
26 déc. 2014, 16:44
FILE-In this file photo taken on Tuesday, Oct. 21, 2014, health workers wear protective gear before entering the house of a person suspected to have died of the Ebola virus in Port Loko Community situated on the outskirts of Freetown, Sierra Leone.  Sierra Leone?s junior doctors were on strike for a second day Tuesday, Dec. 9, 2014, to demand better care for medical workers who catch Ebola after a spate of recent deaths. (AP Photo/Michael Duff, File)

Le virus Ebola a déjà tué au moins 7708 personnes de par le monde, selon le bilan actualisé de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La Sierra Leone, qui comptabilise le plus grand nombre de cas, a fait état au 24 décembre de 9203 cas et 2655 morts. Le Libéria, longtemps le pays le plus touché, a connu un ralentissement de la propagation. Au 20 décembre, ce pays avait comptabilisé 7862 cas dont 3384 mortels. Enfin, en Guinée, où l'épidémie a éclaté voici un an, 2630 cas ont été enregistrés au 24 décembre, dont 1654 mortels.

En dehors de ces trois pays, le bilan des cas mortels demeure inchangé: six au Mali où le dernier patient a été testé négatif le 6 décembre, un aux Etats-Unis et huit au Nigeria.

L'Espagne et le Sénégal, qui ont été déclarés exempts de virus Ebola, ont compté un cas chacun, mais aucun n'a été mortel.

Ebola a aussi touché le personnel médical. Au 21 décembre, 666 membres de ce personnel avaient été contaminés, et 366 en sont morts, toujours selon l'OMS.