Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Poutine joue l'apaisement dans la crise ukrainienne

Le président russe a levé la menace d'une intervention de son armée, au lendemain d'un fragile cessez-le-feu.

25 juin 2014, 00:01
data_art_8181212.jpg

Avant de rencontrer le président autrichien, Heinz Fischer, puis le président de la Confédération et président de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), Didier Burkhalter, hier soir à Vienne, Vladimir Poutine a accompli, hier, un pas important en vue de la résolution pacifique du conflit ukrainien.

Le président russe a demandé au Conseil de la fédération, l'équivalent du Sénat, de lever l'autorisation d'envoyer des troupes russes sur le territoire ukrainien. Le texte sera officiellement abrogé aujourd'hui. Le chef du Kremlin avait sollicité cet accord le 1er mars, le jour même où des détachements militaires russes intervenaient en Crimée afin de préparer l'annexion de la presqu'île. Depuis, ce feu vert législatif agissait comme une épée de Damoclès, d'autant que, parallèlement, l'état-major amassait près de 40 000 hommes le long de la frontière.

Joie, puis colère en Ukraine

Le président ukrainien, Petro Porochenko, a aussitôt salué la décision...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias