Pologne: suspension d'une grève de 4 jours dans une mine

Une centaine de mineurs polonais sont restés 4 jours au fonds du puits pour protester contre la fermeture annoncée de leur minedans le sud du pays. Ils ont suspendu leur grève samedi pour entamer des négociations.

27 sept. 2014, 14:59
Les grévistes, qui sont remontés tous à la surface, réclament notamment des arriérés de salaires et des garanties sur les logements qu'ils occupent et qu'ils craignent de perdre si leur mine cesse de fonctionner.

Une centaine de mineurs polonais ont suspendu leur grève samedi, selon les images montrées par la télévision publique. Ils sont restés quatre jours au fond du puits pour protester contre la fermeture annoncée de leur mine Kazimierz-Juliusz à Sosnowiec (sud).

Les mineurs devaient entamer samedi après-midi des négociations avec des responsables de la Holding minière de Katowice (KHW), contrôlée par le Trésor public et propriétaire de leur mine, avec des représentants du gouvernement et avec les autorités locales, pour tenter de trouver des solutions pour leur site endetté et en rupture des gisements.

Les grévistes, qui sont remontés tous à la surface, réclament notamment des arriérés de salaires et des garanties sur les logements qu'ils occupent et qu'ils craignent de perdre si leur mine cesse de fonctionner. Vendredi, la KHW a décidé de licencier son président et un de ses adjoints, et de régler les impayés de salaires aux mineurs.