Réservé aux abonnés

Plus de 300 Vénézuéliens désertent en un week-end

Selon le service des migrations, 326 militaires ont fui le Venezuela depuis samedi.

27 févr. 2019, 00:01
DATA_ART_12694694

Selon un nouveau bilan du service des migrations colombien, au total, 326 membres des forces armées du Venezuela ont déserté et sont passés en Colombie depuis samedi, dans un climat de tensions à la frontière, bloquée pour empêcher l’entrée de l’aide humanitaire.

La majorité de ces militaires et policiers ont traversé la frontière dans le département Norte de Santander, dont Cucuta est le chef-lieu, puis dans ceux de l’Arauca, plus au sud, et de la Guajira, au nord-est. Le directeur du Service des migrations, Christian Krüger, a affirmé qu’ils avaient fui la «dictature» du président Nicolas Mad...