Pluies meurtrières au Brésil

04 janv. 2010, 04:15

Près de 80 personnes ont trouvé la mort depuis mercredi dans trois Etats brésiliens. Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le pays depuis quatre jours ont causé des glissements de terrain. Les deux centrales nucléaires du pays pourraient être arrêtées provisoirement.

En raison des pluies incessantes, la région d'Angra dos Reis totalise 41 morts et des dizaines de disparus dans des glissements de terrain, dont 26 sur l'île d'Ilha Grande où un hôtel a été partiellement rasé par une coulée de boue, a indiqué samedi le gouvernement de l'Etat de Rio dans un communiqué. Les sauveteurs intensifiaient leurs recherches de survivants après des coulées de boue meurtrières qui ont dévasté dans la nuit du 31 décembre ce paradis touristique au sud de Rio. Hier, le maire de la ville d'Angra, Tuca Jordao, a demandé l'arrêt provisoire des centrales nucléaires Angra I et II par mesure de précaution.

Dans l'ensemble de l'Etat de Rio, les pluies ont provoqué la mort de 63 personnes, si l'on ajoute les vingt victimes décédées dans des glissements de terrain à Rio. /ats-apf

Pluies meurtrières au Brésil