Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Paparazzis accusés de chantage

Le Ministère public tessinois soupçonne un paparazzi italien de blanchiment d?argent après avoir extorqué des fonds à des stars.

21 sept. 2007, 12:00

Avec onze complices, il aurait organisé un vaste réseau de chantage, exigeant jusqu?à 100 000 francs de plusieurs personnalités en Italie, photographiées dans des situations compromettantes, pour que les clichés ne soient pas publiés dans des journaux à scandale. Parmi les victimes figureraient l?industriel Diego della Valle, patron des chaussures Tod?s et du club de football de la Fiorentina, ou des footballeurs comme David Trezeguet. /ats-ansa

Votre publicité ici avec IMPACT_medias